Paludisme au Bénin : Icône 360° récompense les « soldats » de la lutte

Face au paludisme qui constitue un fléau, plusieurs acteurs et institutions s’illustrent dans le combat pour son élimination. L’ONG Icône 360° qui milite depuis plusieurs années dans la grande famille des OSC engagées, a organisé le vendredi 27 mai 2022 à Cotonou, « La Nuit du Paludisme ». Une occasion pour cette organisation de célébrer les acteurs qui s’illustrent dans la lutte.

Placée sous le parrainage de Dr Jean-Fortune Dagnon, la cérémonie riche en couleurs, a mobilisé les institutions, partenaires et OSC qui conjuguent leurs efforts pour contrer le paludisme. Car, si les actions entreprises par tous ces acteurs n’ont pas permis jusque-là, d’éradiquer le mal, d’importants acquis sont enregistrés.  

Une vue des participants à la cérémonie de distinction des acteurs de lutte contre le paludisme au Bénin

A travers cette initiative, il s’agit pour Icône 360°, de mettre en lumière l’engagement des acteurs et surtout les encourager à redoubler d’efforts.  Dans son intervention au début de la cérémonie, la Directrice Exécutive et Co-fondatrice de l’ONG Icône 360°, Yvette Alavo, s’est réjoui de l’engagement des acteurs et institutions qui multiplient les actions de combat. Elle a également rappelé l’engagement d’Icône 360° avant d’indiquer les opportunités qu’offre l’innovation pour mieux renforcer la lutte.

Pour le parrain de l’événement, le Chargé de Programme Senior du Paludisme Afrique de l’Ouest et du Centre au Partenariat stratégique et engagement des pays (SPACE), basé à Abuja, Dr Seynudé Jean-Fortune Dagnon, « les décès dus au paludisme sont évitables ». Selon lui, « il faudra innover pour renverser la tendance actuelle ». Donnant quelques conseils, il soutient qu’il faut bâtir sur l’existant en renforçant les outils déjà disponibles, innover sur les approches stratégiques de planning et de mise en œuvre, et développer de nouveaux outils de lutte. « Si l’innovation n’est pas placée au cœur de la lutte contre le paludisme, nous n’allons pas réussir », a-t-il conclut.

Au nombre des innovations présentées figurent aussi le candidat vaccin R21. Dans son exposé, le Directeur de recherche en parasitologie, Spécialiste des essais cliniques, Prof. Halidou Tinto, PhamD, PhD, a indiqué qu’« on pourrait se passer de multiples mesures de prévention si un vaccin efficace venait à être mis au point ». Avec les recherches en cours, il soutient qu’«après le vaccin RTS,S qui protège à 30%, le candidat vaccin R21 pourrait être le vaccin antipaludique de deuxième génération attendu par l’OMS avec une efficacité de plus de 75% ». Mais pour en arriver là, il faudra initier une étude de Phase III qui aboutira à la mise sur le marché du vaccin à l’horizon 2024-2025.

Le Coordonnateur national de Speak Up Africa, Franz Okey entouré du parrain de l’événement, Dr Jean-Fortune Dagnon (à gauche) et de la Directrice Exécutive de Icône 360°, Yvette Alavo (à droite)

Au terme de cette soirée, plusieurs icônes de la lutte contre le paludisme ont été distinguées par des trophées et attestations de reconnaissance pour leur grande contribution à l’élimination du paludisme au Bénin. Au total, 2 partenaires de l’ONG Icône 360° ont reçu une attestation de reconnaissance. Il s’agit de NSIA Assurances et la Croix-Rouge. Au nombre des Icônes honorées, nous avons Dr Hortense Kossou, le Professeur Aurore Ogouyemi Hounto, les Professeurs Martin Akogbéto et Gratien Sagbo. Au titre des structures qui s’illustrent dans la lutte, Speak Up Africa, l’Ambassade des États-Unis à travers PMI et le Ministre de la Santé à travers le PNLP ont été récompensées. Un prix spécial a été décerné au Président de la République, Patrice Talon pour les actions entreprises pour l’assainissement du cadre de vie notamment le projet asphaltage dont l’impact contribue à faire reculer le paludisme.

Originaire du Bénin en Afrique de l’ouest, Alain TOSSOUNON est journaliste depuis plus d’une quinzaine d’années. Rédacteur en Chef puis Directeur de rédaction de l’hebdomadaire spécialisé dans la décentralisation et la gouvernance locale « Le Municipal », il a suivi et validé plusieurs certificats en gestion des ressources naturelles (Université Senghor d’Alexandrie) et en eau avant de passer grand reporter sur les thématiques de l’eau, l’hygiène et l’assainissement de base et l’environnement.
Posts created 105

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut