Conférence de presse en prélude à la Semaine africaine de l’eau : Les ministres africains de l’eau en conclave pour accélérer les progrès

La 8e édition de la Semaine africaine de l’eau s’ouvrira le 22 novembre 2021. En prélude à cette grande rencontre, le Conseil des ministres africains de l’eau (AMCOW), a initié une conférence de presse en ligne avec les journalistes le 17 novembre 2021. Une occasion pour AMCOW, de dévoiler les grands enjeux et sujets qui seront abordés au cours de cette semaine du 22 au 26 novembre 2021 organisée conjointement avec la 6ème Conférence AfricaSan.

Faire face aux enjeux et défis liés à l’accès à l’eau et à l’assainissement en Afrique pour accélérer les progrès vers l’ODD 6

Assurer la sécurité de l’eau en Afrique d’ici 2030 et accélérer l’action visant à mettre fin à la défécation en plein air. Ce sont les deux objectifs de la semaine africaine qui va s’ouvrir le lundi 22 novembre 2021. Organisé par le Conseil des ministres africains de l’eau (AMCOW), la Commission de l’Union Africaine et le Gouvernement Namibien, cette semaine qui offrira un cadre de dialogue et d’échanges permettra aux représentants des gouvernements de prendre de fermes engagements pour réaliser l’accès universel l’eau, à un assainissement et à une hygiène convenable et équitable pour tous d’ici à 2030.

En s’adressant aux journalistes spécialistes du secteur de plusieurs pays francophones et anglophones, le Secrétaire Exécutif de AMCOW, Dr Rashid Mbaziira, a souligné l’importance de cette semaine qui débouchera sur des solutions mais aussi des engagements qui seront présentés au prochain forum mondial de l’eau de Dakar. A sa suite, le Chargé des Eaux Souterraines, Professeur Moshood Tidjani, a levé un coin de voile sur le thème principal de la semaine et le contenu des sous-thèmes qui seront au menu des discussions. On retient essentiellement que la semaine portera sur la sécurité de l’eau pour la santé publique et le développement humain avec comme principaux sous-thèmes, la gestion des eaux transfrontalières pour la coopération et le développement partagé, le renforcement de la sécurité de l’eau par la gestion durable des ressources en eaux souterraines, le renforcement de la résilience de l’Afrique face au changement climatique et aux catastrophes qui en découlent et enfin, les facteurs favorables et défavorables au secteur de l’eau et de l’assainissement : politique, développement des capacités, gestion des connaissances, financement, etc.

Pour le compte de la 6ème Conférence africaine de l’assainissement (AfricaSan), le thème principal est « Accélérer l’accès à l’assainissement et à l’hygiène sûres en Afrique à l’aune de plus de 5 ODD et Covid-19 ». Comme sous-thèmes, on note la politique et la stratégie inclusives pour accélérer l’amélioration de l’assainissement et de l’hygiène, la réponse au déficit en ressources humaines, la gestion des déchets fécaux, économie verte et changement climatique et enfin l’amélioration de l’hygiène en Afrique en tirant partie de la dynamique suscitée par les mesures d’hygiène des mains de l’ère COVID sans oublier la question du financement innovant en tant que sous-thème transversal.

Pour le Responsable Projet Assainissement, Kitch Bawa, « Africasan est un mouvement qui va au-delà d’une simple conférence ». Un mouvement qui pour lui, a révolutionné le secteur de l’hygiène et de l’assainissement en Afrique mais aussi à travers le monde comme l’Amérique du sud et l’Asie. La 6ème Conférence Africasan offrira l’occasion aux ministres en charge du secteur mais aussi aux acteurs qui seront en ligne, d’accélérer la marche de l’Afrique vers l’ODD 6.2. Au terme de cette semaine qui s’annonce riche à travers les sous-thèmes, il est attendu une déclaration mais aussi un Plan d’actions. Très intéressés par ces deux événements en un, les journalistes ont voulu en savoir plus sur le choix des thèmes et sous-thèmes, la gestion des eaux transfrontalières, les engagements de N’Gor et la situation des populations déplacés dans les pays en crise comme le Burkina-Faso. Le rendez-vous est pris pour l’ouverture de la semaine lundi pour tous les acteurs qui pourront s’inscrire sur la plateforme http://register.africawatersanitationweek.amcow-online.org/

Originaire du Bénin en Afrique de l’ouest, Alain TOSSOUNON est journaliste depuis plus d’une quinzaine d’années. Rédacteur en Chef puis Directeur de rédaction de l’hebdomadaire spécialisé dans la décentralisation et la gouvernance locale « Le Municipal », il a suivi et validé plusieurs certificats en gestion des ressources naturelles (Université Senghor d’Alexandrie) et en eau avant de passer grand reporter sur les thématiques de l’eau, l’hygiène et l’assainissement de base et l’environnement.
Posts created 105

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut