Loi-Cadre sur la pêche et l’aquaculture : Pour une gestion durable des ressources halieutiques

Le sous-secteur de la pêche est confronté depuis quelques années à de sérieuses difficultés. Pour remédier à cette situation de déliquescence des ressources halieutiques, l’Assemblée nationale a adopté et voté le 06 juin 2014, la Loi-Cadre N°2004 du 17 août 2014 relative à la pêche et l’aquaculture en République du Bénin. Promulguée par le chef de l’Etat le 07 août 2014, elle apparait désormais comme une bouée de sauvetage du sous-secteur.
La gestion durable des ressources halieutiques est indispensable pour la lutte contre la pauvreté 
La pêche constitue un sous-secteur important pour notre pays notamment sur le plan socio-économique, la sécurité alimentaire et la lutte contre la pauvreté. Mieux, elle contribue à 3% au PIB. Mais ces dernières années, cette activité qui nourrit plus de 600 000 personnes connaît d’importants problèmes. Il s’agit notamment de la dégradation des écosystèmes aquatiques, une forte pression sur les ressources, l’utilisation des engins de pêche prohibés entraînant une surpêche aux conséquences désastreuses.
C’est pour réglementer cet état de chose et surtout corriger  la situation d’incohérence juridique qui a depuis caractérisé  ce sous-secteur que la Loi-Cadre relative à la pêche et l’aquaculture a été adoptée. Elle vient ainsi remplacer la série de textes épars, qui n’arrivaient pas à encadrer l’activité de pêche de manière efficace et garantir une gestion durable des ressources halieutiques.
Structurée en 8 titres et 119 articles, cette Loi-Cadre relative à la pêche et l’aquaculture traite des mesures de gestion durable des ressources halieutiques ; de la promotion du mécanisme de cogestion ; de la valorisation des produits de la pêche et de l’évolution du droit national et international.
Avec la Loi-Cadre n°2004 du 17 août 2014 relative à la pêche et l’aquaculture,  de nouvelles perspectives heureuses qui s’ouvrent pour l’activité de pêche au Bénin 
Originaire du Bénin en Afrique de l’ouest, Alain TOSSOUNON est journaliste depuis plus d’une quinzaine d’années. Rédacteur en Chef puis Directeur de rédaction de l’hebdomadaire spécialisé dans la décentralisation et la gouvernance locale « Le Municipal », il a suivi et validé plusieurs certificats en gestion des ressources naturelles (Université Senghor d’Alexandrie) et en eau avant de passer grand reporter sur les thématiques de l’eau, l’hygiène et l’assainissement de base et l’environnement.
Posts created 123

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut